Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-06-02T16:53:30+02:00

Le réseau du Musée de l'Homme d'Alain Monod

Publié par Virginie Lastella
Le réseau du Musée de l'Homme d'Alain Monod

Résumé :

Le réseau de Résistance du musée de l’Homme, animé notamment par des chercheurs – ethnologues, linguistes, sociologues ou anthropologues – et par des intellectuels, fut l’un des premiers à se constituer, pendant l’été 1940, à la suite de l’invasion allemande.
Nombre de ceux qui récusaient l’idéologie nazie, refusaient l’occupation allemande, contestaient l’autorité de Vichy, se retrouvèrent au musée de l’Homme pour passer à l’acte. Leur morale était action.
Cette démarche pionnière s’exprima publiquement par la diffusion d’un journal clandestin dont le titre Résistance afficha dès la fin 1940 une volonté farouche de ne pas s’incliner. Pour la première fois, le mot apparaissait.
Tous ces Français, dont certains étaient naturalisés de fraîche date, agirent au péril de leur vie, traqués par la Gestapo, dénoncés par la police de Vichy et ses collaborateurs. La plupart ont été arrêtés début 1941. Jugés par un tribunal allemand, dix d’entre eux ont été condamnés à mort. Sept hommes furent exécutés le 23 février 1942 au Mont Valérien, et trois femmes virent leur condamnation commuée en déportation.
Ce bref récit résume en quelques pages une période sombre et héroïque qui annonce la Résistance des années suivantes.

Alain Monod, historien de formation, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, est avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation, et vice-président de la Société des amis du musée de l’Homme. Il est l’auteur d’un essai Vauban ou la mauvaise conscience du roi (2009 – Riveneuve éditions), prix Guizot de l’Académie française.

Mon avis :

J'avais entendu parler de ce réseau dans le téléfilm "Résistance" diffusé par TF1 en 2014. Même si c'est une fiction, certains faits ou personnages étaient inspirés de la réalité : le Musée de l'Homme, le Gosse...

Alors quand j'ai vu que ce livre était proposé dans le dernier masse critique de Babelio, je me suis portée candidate. Merci à Babelio et aux éditions Riveneuve de m'avoir choisie (lien en bas d'article).

L'auteur nous raconte la naissance et le mort de ce réseau et nous décrit ses protagonistes. On apprend, du moins, j'ai appris énormément de choses sur ce réseau qui a finalement donné naissance au mot Résistance.

Le livre se poursuit avec de nombreuses photos et documents dont les premier et dernier bulletin de Résistance et la très émouvante lettre de Boris Vildé à sa femme (qu'il a écrite le jour de son exécution).

Enfin le livre se termine par les biographies des membres du réseau et des pistes de lecture que nous offre l'auteur pour continuer sur le même sujet.

Conclusion :

Moi qui apprécie particulièrement cette période de l'Histoire, j'ai trouvé cet ouvrage très intéressant et très bien documenté.

Mise à jour du 05/06/2016 : ajout de l'article dans la rubrique Histoire

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog