Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-04-08T09:57:08+02:00

Sous un ciel de marbre de John Shors

Publié par Virginie Lastella
Sous un ciel de marbre de John Shors

Résumé :

En 1632, Shah Jahan, empereur des Indes, rendu fou de chagrin par la mort en couches de son épouse adorée, Mumtaz Mahal, ordonne la construction d'un gigantesque mausolée en témoignage de son amour : le Taj Mahal. La fille du couple impérial, la princesse Jahanara, est chargée d'assister l'architecte Ustad Isa dans sa tâche. Commencent alors pour la jeune femme des années exaltantes, tandis que sous ses yeux s'élève un monument en marbre ciselé, éblouissant, incrusté de pierres précieuses ; des années dangereuses dans un empire ensanglanté par les luttes fratricides entre héritiers du trône ; des années de passion secrète, aussi. À travers son destin extraordinaire à l'ombre du Taj Mahal, la princesse Jahanara nous entraîne dans une envoûtante fresque orientale peuplée de palais opulents, de harems décadents, où s'épanouissent intrigues de cour et liaison interdites.

Mon avis :

Ce livre était depuis longtemps dans ma PAL et j'ai décidé, en faisant du rangement récemment, de faire diminuer cette pile.

Adorant l'Inde et sa culture, j'avais acheté ce libre à l'époque car l'histoire de la construction du Taj Mahal s'inspirait de faits et de personnages réels. L'auteur indique, en préface, que son livre est une œuvre de fiction car il a pris des libertés avec les évènements, les coutumes et les faits et gestes des personnages historiques.

Copyright : © Jan Fritz - Photo provenant du site http://whc.unesco.org/

Copyright : © Jan Fritz - Photo provenant du site http://whc.unesco.org/

Dès l'instant où j'ai entendu ma première histoire d'amour,
Je suis parti à ta recherche, sans comprendre à quel point j'étais aveugle.
Les vrais amants ne finissent pas par se rencontrer quelque part,
Chacun abritait l'autre dans son cœur depuis le début

Rumi

C'est la princesse Jahanara qui raconte son histoire à ses deux petites filles et, à travers ses yeux, on découvre outre la construction du mausolée le cruel Aurangzeb futur empereur, l'empereur Shah Jahan, sa femme et leur amour.

Dans la première partie, Jahanara nous conte l'immense amour que se portait ses parents jusqu'à la mort de Mumtaz Mahal et la promesse de lui construire un mausolée.

Dans la deuxième partie, on suit l'avancée de la construction et la complicité entre Jahanara et l'architecte Isa. L'auteur, au fil du récit, n'oublie pas de nous dépeindre la noirceur de Aurangzeb. J'ai particulièrement été dégoûtée par la mise à mort par éléphant d'un condamné et son fils.

Vous auriez... mon amour. Je ne pourrais rien vous offrir de plus

Sous un ciel de marbre de John Shors

Les descriptions du Taj Mahal au fur et à mesure de sa construction m'ont donné encore plus envie (d'un jour peut-être) découvrir cette merveille de mes propres yeux. Je ne saurais dire si la description est fidèle mais l'auteur va dans les détails et ça me semble magnifique !

L'amour, Jahanara, est plus précieux que l'or. La quête de l'amour est le bien suprême.

Sous un ciel de marbre de John Shors

La troisième partie débute par un évènement, encore une fois, très bien décrit. Le démontage par tout le peuple des échafaudages recouvrant le Taj Mahal. C'était comme l’effeuillage d'une marguerite ou le déballage d'un cadeau pour découvrir petit à petit l'édifice dans toute sa splendeur.

L'amour. Un sentiment si simple mais une force de création si puissante. L'amour que se vouaient mes parents, j'en étais sûre, ferait l'objet de récits jusqu'à la fin des temps.

Sous un ciel de marbre de John Shors

A partir de là, l'histoire bascule dans l'horreur avec l'ascension au pouvoir d'Aurangzeb. La paix fragile entre hindouïstes et musulmans s'effrite... Finalement, ce "conflit" ne date pas d'hier. Cette troisième partie permet aussi d'en découvrir un peu plus sur Nizam, l'esclave qui a grandit avec Jahanara et qui est finalement comme un frère pour elle. C'est un personnage très attachant comme beaucoup de personnages du roman.

La quatrième partie clôt définitivement l'histoire avec la mort de l'empereur et la liberté retrouvée pour les autres...

Conclusion :

J'ai vraiment adoré ce roman. Le découpage en plusieurs parties avec une intro de l'histoire par Jahanara à ses petites filles me faisait penser à un film où on retrouve régulièrement le narrateur qui résume ce qui va suivre... Fondu en noir, flashback et... action !

D'ailleurs, j'ai lu quelque part que le roman devrait être adapté au cinéma. J'ai hâte de voir ça !

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog