Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-03-14T22:26:34+01:00

Le livre

Publié par Virginie Lastella

- Encore sur ton blog !
- Oui, un nouveau défi d’écriture… Je viens de finir l’écriture de ma petite nouvelle, alors je la poste tout de suite.

Une fois de plus, mon mari me relança sur le sujet de l’écriture et m’encouragea à développer une de mes nouvelles pour en faire une histoire plus longue qui pourrait être publiée.

- Et pourquoi tu n’irais pas sur ce site où des éditeurs ont déjà dénichés des romans ?

Une fois de plus, je lui répondis que j’écrivais pour mon plaisir et non dans le but d’être publiée. Et puis j’écris surtout des critiques et de temps en temps quelques nouvelles, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard…

Les jours passaient et l’idée me trottait de plus en plus dans la tête… Finalement il y avait bien cette histoire dont l’idée m’était venue il y a quelques temps déjà et qui pourrait faire plus qu’une nouvelle, mais comment se lancer ? J’avais couché quelques notes dans un vieux carnet et remisé le tout au fond d’un tiroir.

Comment font les écrivains pour accoucher d’un roman ? Ont-ils déjà la fin de l’histoire en tête en commençant l’écriture ? N’ont-ils que des bribes d’idées qui se rejoignent au fur et à mesure ?

Finalement, un soir que l’écran cathodique ne m’attirait pas du tout et que le sommeil n’était pas de la partie, j’allumais mon ordinateur et recherchait le fameux carnet de notes. Je commençais par aligner des mots qui formèrent des phrases qui devinrent des chapitres et au petit matin, j’avais une ébauche d’histoire avec un début et une fin, mais il manquait des développements et mon récit était encore entrecoupé de quelques blancs.

Je décidais de n’en rien dire à mon mari et me glissais tout doucement entre les draps avant son réveil. Je n'étais pas sûre que mon histoire soit intéressante et reléguais une fois de plus tout ça dans un coin (de mon ordinateur cette fois-ci). Inutile de lui en parler car ce n'était pas assez bien à mon goût et loin d'être terminé.

Quelques semaines plus tard, je rentrais du boulot et découvrit sur la table de la salle à manger un petit colis.

J’entendais les garçons jouaient avec leur père dans leur chambre. Curieuse, je décidais d’ouvrir le colis avant d’aller les embrasser. Je ne me souvenais pas d’avoir commander quelque chose. J’ouvris délicatement le colis sans me rendre compte que les rires et les cris avaient cessé dans la chambre.

De mes yeux ébahis, je découvris un livre : sur la couverture, une photo de mes trois hommes qui me souriaient. J’ouvris le livre et y trouvais en préface ces quelques mots :

« Ma chérie,
Je t’ai observé une nuit à taper frénétiquement sur le clavier pendant des heures. A mon réveil, tu m’avais rejoins dans notre lit sans me souffler mot de ton activité nocturne. Étais-tu à ce point déçu de ce que tu avais fait ? Je laissais passer quelques jours avant de chercher sur le disque dur de l'ordinateur ton travail. Bien sûr, je me doute que ton histoire n'est pas totalement achevé, mais je suis fier de toi et de ton début prometteur. C'est pourquoi, j'ai décidé de faire imprimer ce livre pour te montrer qu'un jour peut-être d'autres personnes ouvriront un colis impatient le livre le nouveau roman de ma femme.
Ton mari qui t'aime très fort »

Je me retournais les larmes aux yeux pour trouver mes trois hommes prêts à me sauter dans les bras pour me faire le plus beau des câlins après m'avoir offert un cadeau sans prix : MON livre !

Petite composition écrite pour le défi d'écriture du mois de mars sur le forum de Babelio...

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog